Biographie; part 2

28 mai 2008 at 12:17 (Biographie) (, , , , )

Bien établi à domicile, le groupe ouvre aux États-Unis pour Judas Priest et en Europe pour Kiss, volant proprement la vedette à ces derniers. Puis, Stratton est remercié et remplacé par Adrian Smith, un ami d’enfance de Dave Murray. Sur la pochette du maxi « Sanctuary », Eddie poignarde Margaret Thatcher qui vient d’arracher une affiche annonçant un concert du groupe. La censure force l’illustrateur Dereck Rigg à rajouter un bandeau à sa victime pour la rendre moins reconnaissable. Pour le single suivant, « Woman In Uniform », la Dame de Fer a sa revanche. Cette fois c’est elle, placée en embuscade avec un fusil, qui attend la mascotte du groupe pour lui faire sa fête.

L’année d’après, le groupe sort Killers (n°12 GB, n°70 US), leur 2e album très attendu. Seules Killers, Prodigal Son, Genghis Khan, Purgatory et Murders In The Rue Morgue sont de nouvelles compositions, le reste faisant déjà partie du répertoire rodé sur scène depuis la fin des 70’s. Cette fois, le groupe a fait appel au producteur Martin Birch (Deep Purple, Whitesnake, Black Sabbath…) pour un son bien plus clair et puissant. Iron Maiden entame sa première tournée mondiale, le Killers World Tour, qui mène le groupe pour la première fois de sa carrière au Japon suite à la tournée européenne et américaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :