Biographie; part 4

21 septembre 2008 at 17:36 (Uncategorized)

Contrairement à l’album précédent, enregistré sous pression, le quatrième disque est conçu aux Bahamas dans un pub converti en studio. Surtout, les relations se détendent entre Harris et Dickinson qui sur la précédente tournée avaient tendance à se disputer la première place sur scène, l’un pour garder son leadership, l’autre pour affirmer sa présence. Le résultat est à la hauteur des espérances. En 1983 paraît, Piece of Mind (n°3 GB, n°14 US), production léchée, parties de guitares ultra mélodiques, batteur virtuose, chanteur en état de grâce et compositeur-bassiste génial, tout est là. Le second single, « The Trooper », suffit à résumer l’impact de l’album au moment de sa sortie. Il est certifié disque de platine aux États-Unis et ce malgré sa popularité qui y est encore relativement limitée, le groupe décide d’y monter sa première tournée des grandes arènes en tête d’affiche. Pari risqué mais qui fonctionne et inaugure une ère de prospérité pour le quintette aux États-Unis.

Permalien Laisser un commentaire

The Number of the Beast, 1982

19 septembre 2008 at 18:39 (Albums) (, , , , , )

The Number of The Beast est un album du groupe de heavy metal Iron Maiden, sorti le 22 mars 1982. Le premier album de la formation avec à ses commandes le chanteur Bruce Dickinson, en remplacement de Paul Di’Anno, qui avait de plus en plus de mal à suivre le rythme du groupe.

La pochette de l’album est due à Derek Riggs, où l’on peut voir Eddie jouant avec le diable.

Le titre fait référence au Nombre de la bête 666 qui symboliserait la bête de l’apocalypse selon st Jean (livre des Revelations Chapitre 13, verset 18). À cause de cette pochette et de son image, Iron Maiden fut fréquemment accusé d’être composé de satanistes, à tort.

Cet album est considéré par certains comme le meilleur album du groupe grâce à des morceaux comme : The Number of The Beast, Run To The Hills et Hallowed Be Thy Name. Il a été qualifié d’album classique par l’organisme Billboard en l’an 2000. The Number of The Beast se positionne au n° 1 du classement des ventes en Angleterre dès sa première semaine de vente pour y rester pendant 5 semaines.

Un DVD The Number of the Beast, sorti en 2001 retrace l’enregistrement de cet album.

Titres de l’album:

Invaders: (5 sur 10: chanson assez décevante)

Children of the damned: (9 sur 10: excellente chanson, au riff magnifique et au refrain surpuissant)

The Prisoner: (6,5 sur 10: le refrain est très bien mais le reste ne suit pas. Dommage)

22 Acacia Avenue: (9 sur 10: un des meilleurs titres de l’album)

The Number of the Beast: (10 sur 10: un des plus célèbres titres de Iron Maiden, souvent considéré comme le meilleur de tous)

Run to the Hills: (10 sur 10: tout comme The Number of the Beast, cette chanson est incontournable)

Gangland: (8 sur 10: morceaux sympathique voire assez agréable)

Hallowed be Thy Name: (10 sur 10: également un titre très célèbre, néanmoins, joué avec plus d’agressivité, il serait encore mieu je pense [voir le live de Death On the Road])

The Number of the Beast est un des meilleurs albums de Iron Maiden, si çe n’est le meilleur. Avec des tubes comme Run to the Hills, Hallowed be thy Name et The Number of the Beast, il s’impose comme un classique du heavy metal. A écouter absolument.

Permalien Laisser un commentaire

Biographie; part 3

18 septembre 2008 at 17:30 (Biographie, Uncategorized) ()

En septembre 1981, Di’Anno est renvoyé du groupe pour cause d’abus de drogues et de son rejet de tout projet de longue tournée. Il est remplacé par Bruce Dickinson ex-Samson, qui se démarque de son prédécesseur par une voix plus mélodique et variée. Une tournée italienne de cinq concerts a lieu à la mi-octobre 81 pour présenter le nouveau chanteur et ainsi briser la glace. Dès ses débuts, le chant de Bruce eu les effets escomptés: l’album The Number of the Beast sort le 22 mars 1982 et connaît un succès international. L’album atteint la première position au Royaume-Uni et est certifié disque d’or aux États-Unis( n°1 GB, n°33 US). Aux États Unis, la réaction des milieux puritains contre la pochette « sataniste » du groupe lui vaut un bon coup de publicité. Les titres Number of the Beast, Run to the Hills et Hallowed be thy Name s’imposent comme des classiques absolus, incontournables des rappels en concert. Le groupe amorce alors sa deuxième tournée mondiale, 179 concerts devant 1 million de spectateurs, le quintette s’aventurant cette fois également en Australie. À la fin de la tournée, Clive Burr atteint d’une sclérose en plaques doit quitter le groupe. Son successeur s’appelle Nicko McBrain, batteur autodidacte et ex-membre du groupe français Trust. Iron Maiden trouve ainsi sa formation la plus populaire qui restera inchangée jusqu’en 1990.

Permalien Laisser un commentaire

Killers, 1981

28 mai 2008 at 12:53 (Albums) (, , , )

Killers est un album du groupe de heavy metal Iron Maiden, sorti le 29 février 1981. Le second album de la formation est marqué par l’arrivée de l’ami du guitariste Dave Murray en remplacement de Denis Stratton, Adrian Smith. Il marque aussi le début d’une longue collaboration avec le producteur, ingénieur et mixeur Martin Birch (producteur notamment de Deep Purple), collaboration qui durera le temps de dix albums. L’album se hissa à la position # 12 à sa première semaine de commercialisation.

L’un des morceaux les plus connus est sans nul doute « Wrathchild », joué à chaque concert du groupe.

Titres de l’album:

  1. The Ides of March ( 6 sur 10: chanson que l’on peut plus considérer comme une intro très courte et sans chant )
  2. Wrathchild ( 8 sur 10: une de mes préférés sur l’album. Titre incontournable, joué à chacun des concerts du groupe )
  3. Murders In The Rue Morgue ( 10 sur 10: ma préféré sur l’album. Titre excellent à écouter absolument )
  4. Another Life ( 5 sur 10: morceaux assez décevant bien que le riff soit interessant et le chant agréable )
  5. Genghis Khan ( 7 sur 10: très bon titre uniquement instrumental mais terriblement efficace )
  6. Innocent Exile ( 6 sur 10: intro à la basse interessante mais le reste ne suit pas; dommage )
  7. Killers ( 10 sur 10: un des meilleurs titres de l’album auquel on ne peut presque rien reprocher. Intro énorme, solo terrible, refrain magnifique, à écouter absolument ! )
  8. Prodigal Son ( 6 sur 10: morceaux assez décevant dans son ensemble )
  9. Purgatory ( 8 sur 10: titre agréable notamment avec son refrain génial )
  10. Twilight Zone(bonus U.S) ( 6 sur 10: morceaux assez pauvre )
  11. Drifter ( 8 sur 10: chanson excellente )

Bon album dans l’ensemble qui s’inscrit dans la continuité de l’excellent premier, mais qui ne le dépasse pas en terme de qualité, malgré quelques titres fabuleux ( Wratchild, Murder In the rue morgue, Killers ).

Permalien 2 commentaires

Biographie; part 2

28 mai 2008 at 12:17 (Biographie) (, , , , )

Bien établi à domicile, le groupe ouvre aux États-Unis pour Judas Priest et en Europe pour Kiss, volant proprement la vedette à ces derniers. Puis, Stratton est remercié et remplacé par Adrian Smith, un ami d’enfance de Dave Murray. Sur la pochette du maxi « Sanctuary », Eddie poignarde Margaret Thatcher qui vient d’arracher une affiche annonçant un concert du groupe. La censure force l’illustrateur Dereck Rigg à rajouter un bandeau à sa victime pour la rendre moins reconnaissable. Pour le single suivant, « Woman In Uniform », la Dame de Fer a sa revanche. Cette fois c’est elle, placée en embuscade avec un fusil, qui attend la mascotte du groupe pour lui faire sa fête.

L’année d’après, le groupe sort Killers (n°12 GB, n°70 US), leur 2e album très attendu. Seules Killers, Prodigal Son, Genghis Khan, Purgatory et Murders In The Rue Morgue sont de nouvelles compositions, le reste faisant déjà partie du répertoire rodé sur scène depuis la fin des 70’s. Cette fois, le groupe a fait appel au producteur Martin Birch (Deep Purple, Whitesnake, Black Sabbath…) pour un son bien plus clair et puissant. Iron Maiden entame sa première tournée mondiale, le Killers World Tour, qui mène le groupe pour la première fois de sa carrière au Japon suite à la tournée européenne et américaine.

Permalien Laisser un commentaire

Iron Maiden, 1980

27 mai 2008 at 18:57 (Albums) (, , )

Iron Maiden est le premier album du groupe de heavy metal Iron Maiden, sorti le 14 avril 1980.

La formation anglaise présente ce premier album avec un line-up pas encore stabilisé. L’album s’est très bien vendu compte tenu du fait qu’il était le tout premier de la formation et, qui plus est, c’est un genre de musique qui n’est pas diffusé dans toutes les stations de radio. Néanmoins, l’album atteindra la 4e position lors de sa première semaine grâce entre autres à l’incroyable succès du single Running Free sorti le 23 février. L’album fut également disque d’or au Japon.

L’album a été publié quelques mois plus tard sa sortie européenne aux USA avec la chanson « Sanctuary » en plus, qui était sortie en Europe comme 45 tours.

Notons aussi, que malgré l’appartenance du groupe au genre du heavy metal l’album possède quelques relents punk qui disparaîtra complètement par la suite. Cette influence visible s’explique par les restes de l’explosion punk des années précédentes et la pression du studio (qui sont bien connu pour ne pas prendre de risques musicalement et financièrement). 

Titres de l’album: ( je donne mon avis sur chaque chanson avec un barême sur 10 )

  1. Prowler (Harris) : 3’52 ( 7 sur 10: riff excellent )
  2. Remember Tomorrow (Di’Anno/Harris) : 5’25 ( 10 sur 10: ma préféré sur l’album ) 🙂
  3. Running Free (Di’Anno/Harris) : 3’14 ( 9 sur 10: géniale mais ne dépasse pas Remeber tomorrow )
  4. Phantom of the Opera (Harris) : 7’05 ( 10 sur 10: Excellent titre, mais il n’y pas la touche magique que je retrouve dans Remeber Tomorrow)
  5. Transylvania (Harris) : 4’06 ( 8 sur 10: Très bonne chanson, entraînante, notamment avec son riff magnifique )
  6. Strange World (Harris) : 5’40 ( 7 sur 10: bon titre mais sans plus )
  7. Charlotte the Harlot (Murray) : 4’10 ( 8 sur 10: titre déjanté voire un peu désordonné mais tout de même très bien )
  8. Iron Maiden (Harris) : 3’31 ( 7 sur 10: bizarrement, c’est le titre de l’album que j’ai le moins aimé mais reste quand même incontournable )

Dans l’ensemble, cet album reste et demeure l’un de mes préférés; la majeure partie des titres sont excellents et aujourd’hui encore, l’album reste un incontournable d’Iron Maiden

Vous pourrez écouter les morceaux sur Deezer.

Permalien Laisser un commentaire

Biographie : Les débuts d’iron Maiden

27 mai 2008 at 18:20 (Biographie) (, , , )

Iron Maiden est un groupe de heavy metal formé en 1976 par le bassiste Steve Harris et Dave Murray

Durant les deux années qui suivent, le groupe change plusieurs fois de membres, excepté Harris et Murray, et joue des chansons influencées par Black Sabbath, UFO, Thin Lizzy ou Deep Purple. En 1978, le line-up est stabilisé par l’arrivée de Doug Sampson à la batterie et du chanteur Paul Di’Anno. Ce dernier apporte une attitude plus punk bien que la musique reste incontestablement heavy. Le groupe se forge une grande popularité au Royaume-Uni en parcourant tous les clubs du pays qui acceptent d’engager des formations de hard rock en pleine tempête punk. Les musiciens font la connaissance de Rod Smallwood, leur futur manager et « sixième membre » . En décembre 1978, le groupe enregistre enfin sa première démo, Soundhouse Tapes , éditée à 5000 exemplaires. Grâce au bouche à oreille, ce premier enregistrement s’arrache en quelques jours.

En 1979, Clive Burr remplace Sampson et Dennis Stratton entre dans le line-up en tant que deuxième guitariste, un plus indispensable pour les compositions du groupe. Quelques mois plus tard, EMI, se basant sur le buzz autour des musiciens, signe un contrat pour quatre albums. Ils entrent en studio et enregistrent leur premier vrai album, Iron Maiden qui prend aussitôt la 4e place du hit-parade britannique. Malgré une production très sommaire, on retrouve l’ensemble de tout ce que le groupe peaufine depuis des années et des centaines de concerts ( Phantom Of The Opera, Remember Tomorrow, Iron Maiden, Prowler…). Invité à Top Of The Pop, le quintette refuse de jouer « Running Free » en play-back et devient le premier goupe à jouer « live » depuis The Who en 1972 …

Permalien Laisser un commentaire

Plan du site

27 mai 2008 at 17:02 (À propos) (, , , )

Comme je vous l’aie énoncé précédemment, vous trouverez de nombreuses informations relatives au groupe; commençons donc par le commencent et la biographie d’Iron Maiden. 😉

Durant la biographie, j’illustrerai chaque sortie d’albums par un article spécialement dédié. Aussi, je classerai les chansons du disque selon mon ordre de préférence et j’indiquerai un lien vers une page où vous pourrez écouter les titres. 🙂

Permalien Laisser un commentaire

Bienvenue à tous

27 mai 2008 at 16:47 (Uncategorized) (, , )

Bienvenue sur Iron6maiden6zone6, LE site entièrement dédié au groupe de heavy metal: Iron Maiden.

Vous trouverez ici de nombreuses informations relatives au groupe; notamment leur bio, des vidéos de leur lives, des critiques sur les albums, leur discographie, des sondages, un forum et pleins d’autres informations en rapport au groupe.

Si vous avez des suggestions, des conseils, des problèmes, merci de me les communiquer par un commentaire ou à mon adresse mail: offspring31@hotmail.fr

En attendant, bonne visite à tous 🙂

Permalien Laisser un commentaire